Le syndrome de Don Juan à la lumière de l’archétype de l’amoureux

Le Don Juan est l’archétype de l’amoureux dysfonctionnel dans sa forme exacerbée: le fils à sa maman.

Aucune femme le pourra le satisfaire et remplir son vide affectif; son enfant intérieur à la recherche de la mère divine ne pourra jamais se contenter d’une seule femme. Le garçon sous l’influence maternelle est dans une logique d’auto-érotisme lui donnant l’illusion de revivre le sentiment d’unité infantile: masturbation, pronographie, aventures amoureuses multiples… cherchant la mère déesse dans la possession de la finitude du corps féminin.

Il est constamment en tension, en recherche (vaine) de la relation parfaite; mais toujours solitaire et insatiable. Sa structure intérieure est morcelée, décentrée; cherchant de manière compulsive l’unité illusoire dans le monde extérieur des formes féminines et expériences sensorielles.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close